OK
fr | en

Armelle Bouchet O’Neill

Les courbes se développent de manière organique, évoquant les lignes accidentées d’un terrain, d’un sol. Des lignes abstraites surgissent, sources de lumière, et prennent la forme d’un paysage topographique. Véritable ode à la beauté, le travail d’Armelle Bouchet O’Neil est un hommage à la diversité et à la grâce de la nature, jouant de la texture des matériaux et de la manière dont ils absorbent ou reflètent la lumière.

Inspiré par la relation de l’homme à son environnement, le travail d’Armelle bouleverse les codes en n’abordant non plus notre impact sur la nature, mais comment celle-ci nous touche et nous submerge d’un point de vue personnel et social. Elle souligne en cela une caractéristique immuable de l’humanité ; sa capacité s’adapter à l’espace dans lequel elle évolue. Elle suggère, avec le temps, l’influence subtile des montagnes et de la mer sur l’identité culturelle des communautés qui se forment en leur présence.

Armelle Bouchet O’Neill est originaire de la Montagne Noire, un massif montagneux du sud de la France. Elle a su, en grandissant dans cette région isolée, tisser des liens forts avec son entourage. Elle a grandi, par l’intermédiaire de ses parents, dans un environnement particulièrement créatif qui l’inspire encore aujourd’hui. Après la découverte de sa passion pour le verre, elle a travaillé et collaboré avec de nombreux ateliers du sud de la France, avant de partir étudier au Danemark, au Royal Danish College of Art. Elle a reçu en 2007 la prestigieuse bourse d’étude Lino Tagliapetra pour partir étudier à la Pilchuck Glass School de Washington, USA, dont l’émulation artistique l’a particulièrement marquée.

Cet été, où elle rencontra également son mari Sean O’Neil, fut particulièrement décisif pour elle. Elle est rapidement devenue un membre important de la communauté des souffleurs de verre de Seattle et du Nord-Ouest Pacifique, où elle enseigne depuis 2009.

DANS LA GALERIE